1. Accueil
  2. Marques
  3. Fiat

Fiat

Fiat n’est pas le nom d’une ville d’Italie... Et non ! C’est tout simplement l’abréviation de Fabbrica Italiana Automobili Torino. Ce qui veut dire littéralement : Fabrique Italienne d’Automobiles de Turin. Il est à souligner que Fiat est une entreprise plus que centenaire. En effet, elle est exactement née le 11 juillet 1899 dans la ville de Turin.

Les modèles

L'actualité Fiat

Modification des délais du contrôle technique

Modification des délais du contrôle technique

Suite à l'épidémie de coronavirus qui a frappé le pays, le gouvernement a mis en place l'état d'urgence sanitaire et ce jusqu'au 10 juillet 2020, celui-ci vient modifier les délais de visites et contre-visite au contôle technique, BYmyCAR vous...

Lire la suite

Fiat 500 X Sport

Fiat 500 X Sport

Sur le nouveau segment des SUV, certains modèles sportifs se démarquent par leur design original et leur caractère nerveux. C'est le cas de la nouvelle Fiat 500X Sport. En contemplant le véhicule, on distingue aussitôt le badge Sport sur l'aile ...

Lire la suite

La Fiat 500 : l'une des citadines les plus incontournables

La Fiat 500 : l'une des citadines les plus incontournables

Les voitures citadines comptent parmi les véhicules préférés des conducteurs de France. Pratiques pour la ville, consommation toujours plus économique, moteur électrique disponible sur de plus en plus de véhicules... autant d'atouts qui renden...

Lire la suite

La nouvelle FIAT Panda Cross

La nouvelle FIAT Panda Cross

Afin d'affirmer sa présence dans le secteur du SUV, Fiat a développé une version Crossover de la mythique Panda. La Fiat Panda Cross arbore un style off-road qui est idéal pour les amoureux d'aventure. De plus, la marque italienne est équipée d...

Lire la suite

Les concessions Fiat

FIAT BYmyCAR Albertville

FIAT BYmyCAR Albertville 1 Rue Lieutenant Gustave Eysseric - 73200 ALBERTVILLE Voir la concession

FIAT BYmyCAR Echirolles

FIAT BYmyCAR Echirolles 4 avenue Auguste Ferrier - 38130 ECHIROLLES Voir la concession

FIAT BYmyCAR Grenoble Fontaine

FIAT BYmyCAR Grenoble Fontaine 45 Boulevard Paul Langevin - 38600 FONTAINE Voir la concession

Voir tout

Nos services

Tous les services atelier

En ce moment chez Fiat

-7% Neuf

FIAT Panda 1.0 70 ch Hybride BSG S/S 2020 ESS-SP Neuf Offre spéciale salon 12 mois d'entretien offerts

FIAT

Panda 1.0 70 ch Hybride BSG S/S

Easy 

2020 - Garantie Constructeur

  • Climatisation Climatisation manuelle avec filtre d'habitacle
  • Bluetooth Autoradio AM/FM DAB Bluetooth avec support Smartphone et 2 HP
  • Jantes alliage Enjoliveurs

5 portes 5 places ESS-SP 70 CH

14 020 €

dès 128 €/mois 13 020 €

économie de 1 000 € (-7%)

+ 1 500 € supplémentaire d’aide à la reprise

Prime à la conversion Occasion

FIAT Tipo Station Wagon 1.6 MultiJet 120 ch Start/Stop 2018 DIESEL Occasion Offre spéciale salon 2 Pneus Hiver offerts

FIAT

Tipo Station Wagon 1.6 MultiJet 120 ch Start/Stop

Easy 

41987 km - 2018 - Garantie AMS 12 mois

  • Jantes alliage Jantes alliage 16''
  • Intérieur cuir Volant et pommeau de levier de vitesses en cuir
  • Feux xénon/leds Feux AV DRL à signature LED|Feux diurnes DRL

5 portes 5 places DIESEL 120 CH

dès 163 €/mois 13 237 €

 

 

Neuf

FIAT Tipo Station Wagon 1.4 T-Jet 120 ch 2020 ESS-SP Neuf Offre spéciale salon 12 mois d'entretien offerts

FIAT

Tipo Station Wagon 1.4 T-Jet 120 ch

Lounge 

2020 - Garantie Constructeur

5 portes 5 places ESS-SP 120 CH

dès 244 €/mois 23 290 €

 

 

Faible km Occasion

FIAT 500X 1.6 Multijet 120 ch DCT 2020 DIESEL Occasion Offre spéciale salon 12 mois d'entretien offerts

FIAT

500X 1.6 Multijet 120 ch DCT

Cross 

1000 km - 2020 - Garantie Garantie Constructeur 24 mois

  • Climatisation Climatisation automatique bi-zone
  • GPS Navigation sur système U-Connect 7''
  • Régulateur de vitesse Limiteur de vitesse intelligent|Régulateur de vitesse intelligent
  • Radar de recul
  • Caméra de recul
  • Jantes alliage Jantes alliage 17" Matt Black Machined
  • Feux xénon/leds Feux à LED de jour|Projecteurs antibrouillard AV

5 portes 5 places DIESEL 120 CH

dès 182 €/mois 21 654 €

 

 

Voir tout

Fiat n’est pas le nom d’une ville d’Italie... Et non ! C’est tout simplement l’abréviation de Fabbrica Italiana Automobili Torino. Ce qui veut dire littéralement : Fabrique Italienne d’Automobiles de Turin. Il est à souligner que Fiat est une entreprise plus que centenaire. En effet, elle est exactement née le 11 juillet 1899 dans la ville de Turin. Dès sa naissance, le constructeur a marqué le développement économique du pays en devenant l’une des industries les plus prolifères. C’est encore le cas aujourd’hui. Fiat a produit bon nombre de véhicules qui ont le plus de réputation dans l’histoire de l’automobile.

L'histoire du groupe Fiat

Fiat a été créée par 30 actionnaires ce fameux jour de l’année 1899, parmi eux son emblématique dirigeant Giovanni Agnelli. C’est lui qui a tenu en premier le rôle de président du conseil d’administration de l’entreprise avant d’en prendre la direction en 1902. Agnelli a lancé la société sur les rails dès sa prise de fonction, motivé surtout par l’objectif de rattraper le retard industriel de l’Italie par rapport à ses voisins. Fiat devient rapidement le giron de l’industrie italienne en produisant des véhicules populaires accessibles à toutes les bourses.

Un an seulement après sa naissance, Fiat fait valoir sa réputation en inaugurant sa première grande usine située à Turin, à Corso Dante. Cette année est aussi marquée par la première acquisition d’entreprise par Fiat, celle d’Ansaldi. La série n’en finira plus jusqu’à nos jours. C’est également en 1906 que l’entreprise a posé ses pattes dans les courses automobiles, avec un certain Vincenzo Lancia au volant d’une Fiat 50 HP. Mais aussi Felice Nazzaro.

À l’avènement de la Première Guerre mondiale, Fiat a participé massivement à l’effort de guerre italien. Une grande partie des ressources de la société a été réaffectée à la construction d’engins militaires, dont celle de Lingotto qui était tout simplement la plus grande d’Europe à l’époque.

Après la Première Guerre mondiale, Fiat s’est attelée à la diversification de ses modèles de voiture en apportant d’importantes innovations technologiques. C’est aussi pendant cette décennie que l’entreprise a mis en place ses premières unités et marques à l’étranger, notamment en France avec Simca. Avant le début de la Deuxième Guerre mondiale, Fiat comptait quelque 55.000 ouvriers.

Après la guerre, Fiat a obtenu des fonds importants issus du Plan Marshall. En 1950, la société a déjà retrouvé son lustre d’avant-guerre. En 1953, elle présente sa première voiture diesel, la 1400. En 1957, le constructeur italien présente la 8V, une voiture surpuissante qui atteint facilement les 200 km/h.

À la fin des années 60, l’entreprise Fiat a contribué à la naissance de certaines marques européennes comme Seat et Lada. Les années 60 ont vu l’apparition de voitures de réputation, comme la Fiat 850, et le Dino Coupé doté d’un moteur Ferrari.

Durant la dernière décennie du 20e siècle, et jusqu’aux premières années du nouveau millénaire, la société a connu la pire récession de son histoire. En effet, bon nombre de modèles comme Panda et Uno ont été maintenus sur le marché pendant plus d’une décennie sans presque aucune retouche esthétique. Fiat n’a pas su anticiper les innovations initiées par ses principaux concurrents comme Volkswagen avec les nouvelles générations de Golf. La situation l’a poussée à imaginer une procédure de rachat. Ce qui survint en 2000 lorsque General Motors a pris 20 % de son capital. Le constructeur américain devient le principal actionnaire de l’entreprise italienne. Son arrivée est marquée par l’échec retentissant enregistré par le nouveau Fiat Stilo, considéré par les consommateurs comme une copie pâle du Volkswagen Passat. Pour stabiliser sa trésorerie, 34 % du capital de Ferrari, sa filiale, a été déposé comme garantie auprès des banques. La crise que traversa le secteur automobile au début des années 2000 n’a pas aidé Fiat à se relever de ses difficultés.

C’est après la disparition de son dirigeant Gianni Agnelli en 2003, mais aussi de son frère et successeur Umberto Agnelli, que Fiat a véritablement réussi à relever la tête. En effet, son nouveau patron a lancé une vaste phase de restructuration de l’entreprise. L’alliance stratégique avec General Motors a été retenue. Plusieurs modèles qui ont marché ont aussi subi de sérieux liftings, à l’exemple de la Fiat Punto. La nouvelle Fiat Panda est sortie des planches. Cette renaissance est marquée par plusieurs événements, notamment à travers l’élection de la Fiat 500 Cinquecento, voiture de l’année 2008, et surtout par la sortie de la Grande Punto qui a su redéfinir l’identité de la marque. La performance une fois retrouvée, le nouveau dirigeant de la société italienne a jugé bon de rompre le projet de rachat de Fiat par General Motors. Ce dernier a cédé les derniers 10 % de sa participation au capital en 2005.

Une fois cette longue période de crise résorbée, Fiat a entrepris d’autres procédures de rachat. En 2013, l’entreprise reprend les parts de General Motors dans VM Motori, un fabricant de moteurs diesel. Mais le plus important concerne la reprise de Chrysler qui vient juste de déclarer faillite. En 2014, Chrysler devient la pleine propriété de Fiat. C’est la naissance de Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

Tout sur la Fusion entre Fiat et Peugeot (PSA)

Le projet de fusion entre Fiat Chrysler et PSA ne s’est pas encore concrétisé. Toutefois, un accord sur le calendrier de gouvernance du futur quatrième groupe automobile mondial a été signé en décembre 2019. Un nom a même été déjà défini en juillet dernier. Après la fusion, le groupe portera le nom de Stellantis qui signifie, littéralement, « briller les étoiles » pour signifier l’histoire prestigieuse des deux entreprises et leur futur que les dirigeants espèrent briller. Toujours est-il que Fiat Chrysler et PSA veulent rentabiliser leur performance future sur cette fusion. De plus, elles ont chacune à y gagner. Pour PSA, il s’agit d’un véritable tremplin pour accéder au marché américain et profiter de la réussite commerciale de Jeep, sous le giron de Fiat, pour percer sur le secteur des SUV. De son côté, Fiat voudrait profiter de l’expérience et du savoir-faire de PSA pour rattraper son retard sur la technologie des véhicules électriques.

Quelle Fiat choisir ?

Fiat 500

La première mouture de la Fiat 500 est apparue en 1957. En 2008, la société Fiat a décidé de sa réédition avec la célèbre Cinquecento, élue voiture de l’année. La Fiat 500, c’est l’une des voitures les plus iconiques de l’histoire avec son petit gabarit qui lui a donné son surnom de « petite puce » ou « pot de yaourt ». La deuxième génération, apparue en 2007, est celle qui a sauvé Fiat d’une crise profonde, à la fois économique, mais également d’identité. La dernière mouture de la petite 500 a vu le jour en 2015, déclinée en plusieurs versions : citadine compacte, SUV ou encore cabriolet.

En voulant préserver sa particularité, la nouvelle Fiat 500 fait partie des plus petites citadines du marché avec ses 3,57 m de long. Par contre, son grand braquage de 9,3 m lui permet d’être très à l’aise dans les parcours urbains. Avec ses proportions modestes, la Fiat 500 ne propose que 4 places et un volume de coffre de 182 Litres. C’est peu, mais largement suffisant pour une utilisation presque exclusivement en ville.

La Fiat 500 existe en plusieurs versions, notamment la 500, 500C, 500L, 500X et 500 Abarth. La 500 est aussi disponible en motorisation hybride, la Hybrid Launch, et électrique, dénommée 500 La Prima. Par conséquent, plusieurs types de motorisation sont proposés en fonction de la version. Toutefois, bon nombre de moteurs diesel ne sont plus proposés en raison de la politique de l’entreprise qui se tourne davantage vers l’électrique. Côté essence, la Fiat 500 peut embarquer un 1.2 quatre cylindres de 69 chevaux (consommation maximale jusqu’à 5,3 L/100 km), mais également le 0.9 bicylindres TwinAir. Ce dernier type de motorisation a un gros avantage avec sa moindre émission de carbone. Ce qui n’occasionne pas de malus écologique. La version sportive, Abarth, de la Fiat 500 est dotée d’un moteur à essence 1.4 Turbo de 180 chevaux.

Dans tous les cas, quelle que soit la version de la Fiat 500, elle peut se décliner en 5 niveaux de finition. Il y a d’abord la Pop, considérée comme basique, ensuite la Lounge, qui est la finition haut de gamme. Puis, la S et la finition Club qui rajoute le GPS, une sellerie complète en cuir et les compteurs numériques. Enfin, la finition S Plus prévoit des jantes plus larges de 16 pouces, en plus des options présentes sur la S et le Club.

Quel Fiat 500 choisir ?

La Fiat 500C est la version cabriolet de cette petite italienne. En réalité, on parlera plutôt de « découvrable » que décapotable. En effet, la 500C reprend le même mécanisme d’ouverture de toit que celui de son ancêtre en 1957 avec sa capote en toile souple qui se rabat à l’arrière à la façon d’un accordéon. Le conducteur pourra rouler les cheveux au vent une fois les vitres ouvertes. Son toit peut être ouvert ou fermé à une vitesse maximale de 60 km/h. Côté motorisation, la Fiat 500C embarque un moteur à essence 1.2 de 69 chevaux ou un 0.9 TwinAir de 105 chevaux ou un 1.3 Multijet de 95 chevaux. Le moteur est couplé à une boîte manuelle automatique à 5 rapports de type Dualogic. Il faut noter que la Fiat 500C existe désormais en version hybride.

Soucieuse de vouloir proposer le plus grand nombre de variantes de la 500, Fiat se décline aussi en version monospace portant le nom de 500L. Bien logiquement, l’habitabilité est nettement meilleure par rapport à la petite version de base, sans, toutefois, perdre les lignes de la 500. La Fiat 500L exploite la plateforme utilisée également sur la Grande Punto et la 500X. Par conséquent, elle gagne nettement davantage sur les mensurations avec 4,24 mètres en longueur (version courte Urban), ou 4,28 mètres (version Cross). La 500L conserve plusieurs des bons côtés de la citadine 500, notamment son grand braquage qui atteint désormais 11,1 mètres. Elle propose également un grand volume de coffre de 455 Litres, pouvant être porté à 1480 Litres. Côté motorisation, la Fiat 500L peut embarquer un moteur diesel 1.3 Multijet 95 chevaux ou 1.6 Multijet 120 chevaux. Un moteur à essence de 1.4 à quatre cylindres remplace le précédent TwinAir de 80 à 105 chevaux. Une boîte manuelle à 6 rapports est proposée en combinaison avec le moteur diesel de 105 chevaux et celui à essence. Pour sa part, la 500L qui embarque le 1.3 Twinjet bénéficie d’une boîte robotisée Dualogic à 5 rapports.

Qui aurait cru que la société Fiat imaginerait à faire de la petite 500 un gros SUV urbain ? Avec la 500X, c’est fait ! Ce qui caractérise cette voiture aux premiers abords c’est son look très attractif. Fiat a tenu à apporter une multitude de retouches par rapport à la précédente génération. Ainsi, la nouvelle 500X est dotée de boucliers, un nouveau design de feux arrière, de même qu’une redéfinition complète de l’aspect intérieur. Toutefois, ce dernier peut varier sensiblement suivant le niveau de finition. Mais c’est surtout au niveau de la motorisation que la Fiat 500X se distingue. En effet, la voiture embarque de nouveaux moteurs avec les 1.6 TorQ et 1.4 MultiAir. Sur la 500X, trois moteurs diesel sont proposés contre deux motorisations à essence. Côté diesel, Fiat propose un 1.3 Multijet 95 chevaux, un 1.6 Multijet 120 chevaux, ainsi qu’un 2.0 Multijet 150 chevaux. Pour les moteurs à essence, il y en a donc deux types. Il s’agit de la Fiat 500X qui peut être dotée d’un 1.0 GSE T3 120 chevaux ou bien d’un 1.3 GSE T4 150 chevaux. Pour les transmissions, trois types de boîtes peuvent aussi être présentes sur la voiture. La boîte manuelle à 5 rapports est embarquée en association avec le moteur diesel de 95 chevaux et les moteurs de 120 chevaux. La boîte de vitesse automatique DCT à double embrayage, elle, est présente sur la 500X dotée d’un moteur 1.6 diesel. De son côté, le gros moteur 2.0 dispose d’une boîte automatique à 9 rapports ainsi qu’une transmission intégrale.

Quelle Fiat 500 acheter ?

La Fiat 500 existe en plusieurs déclinaisons, ce qui est un avantage certain pour faciliter le choix. En effet, si vous avez besoin uniquement d’une voiture pour vos déplacements dans la ville, il est conseillé de choisir la version de base de la Cinquecento. Pour les familles nombreuses, la monospace 500L est un choix plus ingénieux. Si vous partez souvent sur les routes, rien de tel que d’avaler les kilomètres au volant de la 500L, toit replié. Par ailleurs, si vous aimez pratiquer de temps en temps les hors-pistes, le SUV 500X est l’idéal. Enfin, si vous êtes plus enclin aux sensations fortes, choisissez la sportive Fiat 500 Abarth.

Comment conduire une Fiat 500 automatique ?

Lorsque la Fiat 500 utilise la boîte de vitesse automatique, il s’agit du Dualogic, une boîte dite robotisée. Cette dernière a la particularité de fonctionner aussi bien en mode manuel qu’en mode automatique, d’où son nom. Le conducteur a donc le choix sur son mode de conduite préféré. Le Dualogic combine une transmission mécanique traditionnelle ainsi qu’un autre dispositif impliquant un système hydro-électrique qui gère la fonction automatique. Bien entendu, un tel type de boîte implique une façon particulière d’utilisation.

En conduite manuelle, il faut commencer par appuyer sur la pédale de frein avant de démarrer le moteur. Passer le levier en position centrale avant de le pousser vers le haut pour enclencher la première. Le passage de rapport s’effectue de la façon la plus simple au monde. Pour ce faire, on peut pousser le levier vers le haut pour passer à la vitesse supérieure et vers le bas pour rétrograder. Pour passer en mode automatique, on commence par le même procédé, c’est-à-dire en appuyant sur la pédale de frein avant l’allumage du moteur. Par la suite, il suffit de pousser le levier vers l’indication A/M avant de relâcher la pédale de frein.

Fiat Panda

C’est sûrement l’un des modèles les plus connus jamais produits par la société Fiat. La Fiat Panda est apparue dans les années 80 avec son look mi-citadin, mi-baroudeur si particulier. La nouvelle mouture de la Panda n’a pas dérogé à son originalité, ni à sa polyvalence. Toutefois, Fiat a, logiquement, revu en totalité ses lignes et sa mécanique.

Sans renier son histoire et son identité, la Fiat Panda s’est renouvelée. Désormais, le raffinement est le mot d’ordre, tant sur son aspect intérieur qu’extérieur. Par exemple, elle se pare de nouvelles roues, de même que de nouveaux coloris. Le pare-choc avant a été redessiné, tandis que des inserts décoratifs parsèment la carrosserie. La nouvelle Panda adopte également le design dit « carron ». Pour leur part, les feux arrière sont désormais placés en position haute de part et d’autre de la troisième fenêtre aux allures arrondies. La connectivité, elle, est assurée par la technologie UConnect. Par ailleurs, la société Fiat a amélioré considérablement la sécurité à bord de la Panda à travers la présence de 6 airbags. Les appuie-têtes sont également dotés de protection contre les « coups du lapin », censés être à l’origine de nombreux cas de traumatismes cervicaux. La banquette arrière est aussi munie d’un mécanisme de fixation magnétique pour les sièges pour enfants. Cette technologie se nomme IsoFix.

Côté motorisation, la Fiat Panda propose deux motorisations à essence, un hybride, un GPL et un diesel. Le premier type à essence est celui du 1.2 69 chevaux couplé à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports. L’autre type est le 0.9 TwinAir S&C 85 chevaux relié à une boîte à 6 rapports. La Panda peut aussi être tractée par un moteur GPL 1.2 69 chevaux Easy Power avec une boîte à 5 rapports, ou par un moteur diesel GNV 0.9 TwinAir 70/85 chevaux couplé à la même boîte. Par ailleurs, la Fiat Panda existe aussi en version hybride, dont le moteur électrique est relié à un thermique 1.0 de 70 chevaux et une boîte de vitesse à 5 rapports.

Fiat propose la Panda sous différents niveaux de finition : Pop, Easy ou Lounge. Si les deux premières diffèrent peu, la version Lounge est nettement plus équipée. On peut citer, entre autres, la baguette latérale, les projecteurs antibrouillard, le radar de recul, rétroviseurs électriques et support pour Smartphones. Par ailleurs, la Panda existe aussi en version 4X4. Cette fois-ci, elle est montée sur des jantes 15 pouces (au lieu de 14), tout en étant équipée d’une transmission intégrale.

Combien coûte une Fiat Panda neuve ?

Le prix d’achat d’une Fiat Panda neuve varie beaucoup en fonction du niveau de finition et de la motorisation. Si la version de base équipée d’un moteur à essence 1.2 69 chevaux est proposée à un peu moins de 10.000 euros, la finition Lounge peut coûter à plus de 16.000 euros.

Fiat Tipo

La dernière version de la Fiat Tipo a connu un net succès sur le marché, depuis qu’elle a été commercialisée en 2016. C’est surtout son prix très attractif par rapport à celui de ses concurrents directs qui ont mis les clients d’accord. Après la version 4 portes, Fiat a ensuite sorti la berline 5 portes et le Station Wagon (SW). De plus, chacun des modèles est disponible en plusieurs niveaux de finition. Sur la nouvelle Tipo, la société Fiat propose également une large gamme de motorisations diesel et essence.

Sur ce point, deux moteurs à essence et deux autres en diesel sont disponibles sur la Fiat Punto. Le 1.3 MJT 95 chevaux couplé à une boîte manuelle de 5 rapports ainsi que le 1.6 MJT 120 chevaux à boîte automatique à 6 rapports sont les moteurs diesel proposés. Côté essence, la Fiat Punto peut être dotée d’un 1.4 16V 95 chevaux combiné à une boîte manuelle à 6 rapports ou du 1.4 T-Jet 120 chevaux, également avec une boîte manuelle.

En ce qui concerne le design de la Tipo, il dépend entièrement de la finition proposée. En tout, il y en a quatre : Tipo, Street, Lounge et S-Design. Tipo est la finition de base. Étant le modèle d’entrée de gamme, la voiture est équipée des options de série. Il s’agit, entre autres, des boucliers peints, les jantes 15 pouces, le verrouillage centralisé, la climatisation manuelle, les vitres électriques et le capteur de pression des roues. La finition Street est beaucoup plus équipée, notamment en technologies comme le régulateur de vitesse. Sur le Street, les sièges bénéficient également d’une commande électrique, tout comme les rétroviseurs qui sont, en plus, dégivrants. Quant à la finition Lounge, elle est considérée comme étant le haut de gamme. Sous cette version, la Fiat Tipo arbore une ligne plus élégante avec ses jantes en alliage bicolore de 17 pouces. L’extérieur est également parsemé de plusieurs inserts de chrome intelligemment placés. Plusieurs fonctionnalités sont aussi présentes sur la Lounge. C’est le cas de la climatisation automatique, le capteur de température ainsi qu’une sellerie en cuir. Il existe un autre niveau de finition de la Fiat Tipo qui se situe légèrement en dessous de la Lounge. Il s’agit de la S-Design. Comme ce terme l’indique, c’est la finition Sport de la berline. Sous ce design, la Tipo bénéficie d’un pare-choc très expressif. Bien entendu, comme sport rime avec performance, la Fiat Tipo S-Design embarque uniquement les moteurs de 120 chevaux.

Quelle Fiat Tipo choisir ?

La Fiat Tipo existe en trois modèles : une berline, une 5 portes et un Station Wagon. Chacun d’entre eux peut être décliné en une finition particulière parmi celles qui sont citées précédemment. La Fiat Tipo 5 portes bénéficie de deux niveaux de finition supplémentaires, le Ballon d’Or et l’Elysia.

D’une façon générale, la Tipo Berline est une voiture urbaine, sans être une citadine à proprement parler. Son look raffiné est fait pour être distingué parmi la masse, surtout avec ses jantes en alliage noir de 16 pouces, les vitres teintées et ses feux de jour LED. La Tipo Berline embarque certaines fonctionnalités intéressantes comme le régulateur de vitesse et le radar de recul.

Pour sa part, la Fiat Tipo 5 portes s’adresse davantage à ceux qui préfèrent allier espace et confort. La voiture offre 5 vraies places ainsi qu’un volume de coffre important de 440 Litres. Le confort est le véritable avantage de la Tipo 5 Portes. La climatisation est, par exemple, de série. La Fiat Tipo Station Wagon rentre dans la même logique que sa sœur 5 portes, étant dotée des mêmes options à quelques détails près. Elles sont toutes les deux dotées du même moteur de 95 chevaux, mais le volume de coffre passe à 550 Litres, extensible jusqu’à 1650 Litres sur le SW.

Fiat Punto

Délaissée par l’entreprise Fiat en mai 2018, la Punto pourrait faire son come-back en 2022 sous l’impulsion de la future entrée de PSA au capital de la société. Pour l’instant, la citadine n’est plus commercialisée que par les revendeurs de véhicules d’occasion. Revoyons un petit peu les caractéristiques de cette voiture iconique.

La troisième mouture de la Punto, apparue en 2005, puis en 2009 et 2012, a porté la dénomination Grande Punto avant d’être rebaptisée Punto Evo. Sur le modèle de base, la Fiat Punto est équipée d’un moteur à essence de type TwinAir, couplé à une boîte manuelle à 6 rapports. Toutefois, elle peut aussi être dotée d’autres types de moteurs. Cinq possibilités de motorisation à essence sont, en effet, disponibles pour la Punto. Il y a, notamment, le 1.2 69 chevaux, le mythique 0.9 TwinAir 85 chevaux, le 1.4 77 chevaux, le 1.4 MultiAir 105 chevaux et le 1.4 MultiAir Turbo 135 chevaux. Côté motorisation diesel, on a le choix entre trois types, notamment le 1.3 MultiJet disponible en 75, 85 et 95 chevaux. Il est à noter que le moteur diesel de 85 chevaux pollue peu avec, seulement, 90 g/km d’émission de carbone. Pour une motorisation qui date déjà d’il y a quelques années, c’est une véritable prouesse. Son secret réside, en réalité, dans son système Stop&Start.

Côté esthétique, la dernière version de la Fiat Punto ressemble en plusieurs points à celle qui est sortie en 2005. Il s’agit ainsi d’un retour à un style qui l’a fait connaître du grand public. C’est tout aussi vrai pour la Grande Punto que la Punto Evo. Dans tous les cas, ce qui distingue le plus la Punto, ce sont ses dimensions généreuses qui garantissent une très bonne habitabilité. Ce concept de grand espace à l’intérieur a été proposé pour la première fois sur la Grande Punto.

Fiat Abarth

La Fiat 500 Abarth est la déclinaison sportive de la Fiat 500. C’est le deuxième modèle du constructeur italien, après la Grande Punto, à se parer du blason de la marque mythique. C’est au niveau de son look plus sportif qu’elle se distingue le plus de ses sœurs. Cet esprit est aussi porté à l’intérieur. En arborant l’enseigne Abarth, cette version de la 500 est censée proposer une puissance plus conséquente. Mais combien de chevaux font une Fiat 500 Abarth ? La 500 Abarth est dotée d’un moteur de 135 chevaux dans sa configuration de base. La finition dénommée Assetto Corse de la Fiat Abarth peut afficher une puissance allant jusqu’à 195 chevaux.

Nos concessions

Voir tout

Nos actualités

Voir tout

Notre stock de Fiat d'Occasion

Voir tout

Notre stock de Fiat Ducato

Voir tout

Les avantages BYmyCAR