Accueil > Achat, location et vente > Acquérir véhicule BYmyCAR
19 mai 2022
3361 avis

Acquérir véhicule BYmyCAR

Vous voulez faire l’acquisition de nouvelles voitures de manière sécurisée, simple et économique ? Deux possibilités s’offrent à vous : achat entre particuliers et achat chez un professionnel. Suivez notre guide pour vous éclairer un peu plus sur ce sujet.

 

Acquérir véhicule entre particuliers

Le marché des véhicules d’occasion est très dynamique en France. En 2021, plus de 5,5 millions de voitures de seconde main sont vendues. 60 % de l’acquisition ont été effectué entre des particuliers. Cependant, les nouveaux propriétaires sont exposés à des risques comme l’escroquerie et le vice-cachée. Vous souhaitez acquérir la voiture de vos rêves ou vous avez déniché le modèle rare auprès d’un particulier ? Entamez la procédure d’achat, mais restez vigilant. Pour ce faire, suivez les deux conseils importants de L’Institut National de la Consommation.

Tout d’abord, vous devez effectuer une recherche sur l’historique du véhicule que vous projetez d’acheter. Rendez-vous tout simplement sur le site « histovec » du ministère de l’Intérieur. Faites, ensuite, une demande d’expertise détaillée sur la voiture avant son achat. Cela vous permet, par exemple, de démasquer le trafic du compteur kilométrique et de déduire la valeur réelle de l’automobile. En effet, le vendeur peut trafiquer les données sur le véhicule. Après quoi, il propose un tarif élevé de 30 à 50 % de la valeur réelle de la voiture vendue.

L’acquéreur doit également faire valoir son droit de consulter et de disposer certains documents authentiques concernant le véhicule. Le vendeur a, donc, l’obligation de témoigner sa bonne foi en montrant les documents originaux du véhicule tels que :

  •         Le certificat d’immatriculation ou la carte grise,
  •         Le certificat de situation administrative,
  •         Le certificat de cession ou de vente.

Acquérir véhicule chez un professionnel

Pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, un concessionnaire, un garage ou un mandataire sont les professionnels à consulter. Un concessionnaire est, revanche le meilleur choix pour guider les acquéreurs à obtenir le modèle répondant à leurs besoins. Il vend une large gamme de modèles et de marques de voiture. Pour l’achat d’une voiture neuve, vous pouvez réaliser une comparaison des prix en visitant plusieurs concessionnaires. Ses agents proposent un service de conseil pour orienter les clients vers les offres de financement appropriées. Par ailleurs, le concessionnaire prend en charge toutes les démarches administratives.

Concernant l’achat d’une voiture d’occasion, un concessionnaire propose des modèles fiables. Il procède, en pratique, au reconditionnement du véhicule avant sa mise en vente. La carrosserie, les éléments de sécurité, les pneumatiques et la motorisation sont tous révisés et réparées. De ce fait, le prix des véhicules d’occasion chez un concessionnaire est plus élevé qu’avec un particulier.

Les informations à vérifier sur le véhicule à acquérir et le contrat de vente

Que ce soit un véhicule électrique ; hybride ou thermique, le concessionnaire ou le vendeur particulier doit fournir certaines informations. Ces dernières doivent figurer dans les annonces ou exposer sur les véhicules vendus dans les points de vente. Les caractéristiques énumérées doivent être apparentes pour faciliter une lecture rapide. Parmi les informations à vérifier, il y a la dénomination de vente comprenant :

  •         Le modèle et le type,
  •         La marque et la version,
  •         La variante du modèle,
  •         La date de mise en circulation,
  •         Le kilométrage parcouru s’il s’agit d’un véhicule d’occasion,
  •         Le prix de vente incluant les taxes, mais sans le coût du certificat et des frais d’immatriculation.

Chaque donnée doit correspondre à celle qui est inscrite sur les documents commerciaux : bon de livraison, facture, bon de commande. Les documents commerciaux font partie des documents de vente. Ils doivent aussi intégrer la date limite de livraison qui forme une des conditions du contrat de vente. Si le vendeur vient à la manquer, l’acheteur peut annuler l’acquisition. Le bon de commande, pour son tour, précise le mode financement : comptant, à crédit, location. Dans le cas d’un achat à crédit, les clients bénéficient d’un délai de rétractation de 14 jours. Ce temps de rétraction débute après la signature de l’offre préalable de crédit auto.

Conclusion du contrat de vente : les documents à demander au vendeur

Avant de signer le contrat de vente, l’acheteur doit encore réclamer deux documents obligatoires au vendeur. Il doit, en effet, demander le procès-verbal de contrôle technique si la voiture à acheter a plus de 4 ans. L’établissement de ce document doit se dérouler au moins 6 mois avant la transaction. Le bon de commande précise la date de sa remise au client. Le procès-verbal donne des informations sur l’état des équipements de sécurité de la voiture. Il se concentre essentiellement sur certains points de contrôle : châssis, essieux, direction, suspension, éclairage, roues, freinage, carrosseries. Le procès-verbal de contrôle technique aide le client à accepter ou à refuser la finalisation de l’achat. Ainsi, la remise de ce bilan technique après la vente ou au moment de la livraison forme une infraction pénale.

Le second dossier à demander au vendeur est celui qui est indispensable pour l’immatriculation de la voiture. Il comprend le certificat de situation administrative provenant de la base de données du site « histovec ». Vous obtenez obligatoirement les documents utiles à l’utilisation du nouveau véhicule. On retrouve le document cerfa n° 13754*02 du ministère de l’intérieur ou certificat de déclaration de cession. Il y a, ensuite, le certificat d’immatriculation barré qui porte l’inscription « vendu le… ». Cette mention est suivie de la signature du vendeur. Ce dernier doit, d’ailleurs, fournir le certificat de non-opposition au transfert du certificat d’immatriculation. Ce document atteste que l’ancien propriétaire a payé ses contraventions. Voici les autres documents à demander au vendeur :

  •         Certificat de gage ou de non-gage (moins d’un mois),
  •         Certificat de garantie commerciale.

Conseils d’achat de véhicule

Acquérir un véhicule neuf auprès d’un concessionnaire est bien sécurisé. Cependant, l’achat d’un modèle d’occasion est sujet des fraudes et des escroqueries. Pour les éviter, suivez nos quelques conseils. Avant l’achat, le client doit examiner la carrosserie, l’intérieur et le moteur de la voiture. Il est également invité à vérifier le carnet d’entretien ainsi que les factures des réparations effectuées. Cela permet de se renseigner sur l’antécédent du véhicule. Cependant, il n’y aucune disposition réglementaire qui oblige le vendeur à présenter ces documents. L’acheteur peut les réclamer pour son initiative personnelle. Lorsque vous réalisez la visite du véhicule, relevez le kilométrage au compteur. L’objectif est de le comparer à celui que le site « histovec » fournit. Consultez également les factures d’entretien dans le but de déceler éventuellement les anomalies. Enfin, mettez-vous au volant de la voiture et roulez sur quelques kilomètres. De cette manière, vous pouvez vérifier le fonctionnement de son moteur, sa tenue sur route, la qualité de ses freins.

Après l’achat, le véhicule acheté présente des pannes anormales. Que faire dans ce cas ? Sachez que vous bénéficiez de la garantie légale ou de la garantie des vices cachés. Ces garanties s’appliquent si le défaut est grave et empêche l’utilisation normale de la voiture. Elles sont éligibles si le nouveau propriétaire arrive à prouver que le défaut était présent bien avant l’acquisition. Pour ce faire, une action judiciaire doit être réalisée dans un délai bref.

Les formules de leasing pour l’acquisition d’un véhicule chez BYmyCAR

Acquérir son véhicule chez BYmyCAR est une expérience sécurisante et avantageuse. Vous recherchez une voiture particulière ou adaptée à votre activité professionnelle ? Sachez que nos 104 points de vente disposent du modèle qu’il vous faut. Vous pouvez l’acquérir dans les meilleures conditions. Le mode de financement que nous proposons est de trois ordres : l’achat au comptant, l’achat à crédit et la location. Pour l’achat de certains modèles, le client peut bénéficier d’une prime de reprise allant jusqu’à 500 euros. Quel que soit le mode financement, il peut intégrer en option une assurance et une garantie perte financière. Entre autres, nos agents s’occupent entièrement des démarches administratives.

Dans le cadre d’un achat au comptant, le client paie le prix indiqué sur la fiche de la voiture à vendre. Tous les papiers du véhicule sont, ensuite, inscrits à son nom. Après quoi, la voiture est livrée gratuitement chez le nouveau propriétaire s’il habite en France. Si vous avez un budget limité pour l’achat d’un véhicule, alors choisissez la formule à crédit. L’achat par crédit vous permet de devenir propriétaire d’une voiture après qu’une institution financière l’a payé au concessionnaire. Vous payez, ensuite, des loyers mensuels avec un taux d’intérêt débutant à 0.40 %.

Pour les formules de location, le client peut choisir entre la location longue durée et la location avec option d’achat. La location longue durée ou LLD vous permet d’utiliser le véhicule pendant 1 à 6 ans. Pendant cette période, vous payez des loyers mensuels sans intérêts qui incluent les frais d’entretien et de réparation. Vous restituez la voiture au concessionnaire à la fin du contrat. La location avec option d’achat ou LOA permet au client de louer la voiture et l’acheter à l’issue du contrat. La LOA véhicule neuf ou d’occasion le changement du modèle loué après de 2 ans d’utilisation.

 

 

Découvrez également :

Assurance auto

Contrat loa, fin contrat location, fin de contrat, fin leasing, fin loa

Voiture loa

lld leasing

Location vente

Crédit auto classique

Contrat leasing

Location d’occasion

Contrat de financement

Période de leasing

Acquisition en fin de location

Financer voiture

Restituez voiture

Solution de financement

Contrat de crédit

Contrat de location

Société de location