Accueil > Achat, location et vente > Tout savoir sur l’achat et vente d’une voiture
19 mai 2022
3361 avis

Tout savoir sur l’achat et vente d’une voiture

Vous souhaitez changer de voiture mais n’avez pas le temps de vous déplacer ? Vous cherchez une solution pour revendre votre véhicule ? Avec BYmyCAR, la vente et l’achat se font en quelques clics.

 

Choisissez votre nouvelle voiture

Choisir une nouvelle voiture est toujours une grande aventure. Avec BYmyCAR, l’achat d’un véhicule peut s’effectuer entièrement en ligne. Vous opérez une sélection parmi les centaines de voitures présentées et vous bénéficiez de l’assistance de conseillers expérimentés en achat et vente de voitures pendant toute la durée de la procédure d’achat.

Vous n’avez pas une idée très claire du véhicule qui vous conviendrait le mieux et vous avez besoin de conseils pour faire le meilleur choix possible ? Commencez par répondre aux questions ci-dessous concernant l’achat d’une voiture.

 

Neuve ou d’occasion ?

C’est la première question que vous devez vous poser en vue d’acquérir un nouveau véhicule. Le choix entre une voiture neuve ou d’occasion est d’abord une question de budget, mais pas seulement. Tout dépend de vos priorités.

 

Misez sur une voiture d’occasion si…

Si vous cherchez avant tout la meilleure offre du marché pour votre nouvelle voiture, mieux vaut vous tourner vers un modèle d’occasion. En effet, du point de vue financier, vous y gagnez sur plusieurs plans :

 

  • La voiture d’occasion est moins chère : sachant que l’achat d’un véhicule constitue la plus grosse dépense des Français après le logement, il peut être intéressant d’acheter une voiture d’occasion. En effet, un véhicule neuf coûte en moyenne 24 000 euros ; sans compter que pendant les 4 premières années, il peut perdre jusqu’à 50 % de sa valeur initiale. L’acquisition d’un véhicule neuf est donc un investissement conséquent et définitif : vous n’en tirez aucun bénéfice d’ordre strictement financier.
  • Deuxièmement, il est moins cher d’assurer une voiture d’occasion qu’un véhicule neuf. En effet, le prix d’une assurance auto est calculé en fonction de la valeur de la voiture. La prime d’assurance d’un véhicule de seconde main est donc nécessairement moins élevée. De plus, tandis qu’il est conseillé d’assurer une voiture neuve contre tous les risques, une formule au tiers est souvent suffisante pour un véhicule d’occasion.
  • Enfin, si vous avez l’intention de revendre votre voiture à moyen terme, opter pour un véhicule d’occasion peut être intéressant : en effet, la valeur d’une voiture d’occasion se déprécie beaucoup plus lentement que lorsque le véhicule est neuf. Plus le délai écoulé entre son achat et sa revente est bref, plus vous avez de chances d’en obtenir un prix proche de celui que vous avez payé.

 

Pour qu’une voiture d’occasion constitue un bon investissement, il est cependant indispensable qu’elle soit en bon état. Sur ce point, la garantie du vendeur est fondamentale. Lors de l’achat, vous devez avoir la certitude que la voiture a été bien entretenue pendant ses premières années de vie et que son fonctionnement est irréprochable, sans quoi, gare aux vices cachés… En vous adressant à un concessionnaire comme BYmyCAR, dont la qualité des véhicules revendus est garantie, vous avez la certitude de ne pas vous exposer à de mauvaises surprises. De plus, même s’il s’agit d’une boutique auto en ligne, rien ne vous empêche de faire une visite dans le site où se trouve la voiture qui vous intéresse et de demander un essai sur route.

Mais ce n’est pas tout : en plus d’être la source d’économies, une voiture d’occasion présente également l’avantage d’être disponible immédiatement. Vous n’avez qu’à signer le contrat de vente et à effectuer les transactions nécessaires pour pouvoir programmer la livraison rapide du véhicule de votre choix !

 

Misez sur une voiture neuve si…

L’achat d’une voiture neuve comporte de nombreux avantages, surtout si vous considérez comme fondamental :

  • De vous vous offrir l’un des derniers modèles du marché afin de profiter des principales innovations mécaniques et technologiques du secteur automobile
  • D’acquérir un véhicule à la mesure de vos rêves, que vous pouvez personnaliser à l’infini en utilisant une myriade d’options
  • De pouvoir compter sur un véhicule en parfait état de marche et à la carrosserie irréprochable, sans l’ombre d’une rayure ou du souvenir de chocs passés
  • De bénéficier d’une longue garantie, pouvant aller de 2 à 7 ans selon le modèle concerné
  • De réinvestir dans une voiture neuve au bout de 2 à 4 ans
  • De devenir propriétaire d’une voiture dans laquelle vous pourrez au contraire rouler pendant de très longues années
  • De ne pas avoir à vous soucier de l’entretien du véhicule (réduit au minimum pendant les 100 000 premiers kilomètres)

 

Et si vous n’arrivez pas à vous décider…

Vous êtes tenté par les avantages économiques d’une voiture d’occasion mais vos exigences pratiques vous pousseraient plutôt vers un véhicule neuf ? Pensez à vous renseigner sur l’achat d’une voiture d’occasion à kilométrage zéro, c’est-à-dire d’un véhicule qui a déjà été immatriculé sans avoir jamais roulé. Il s’agit simplement de véhicules qui n’ont pas servi. La voiture est ainsi qualifiée d’occasion à pur titre juridique, un détail qui a cependant une incidence considérable sur son prix, puisque celui-ci peut être jusqu’à 35 % moins élevé qu’avant l’immatriculation.

Pour le reste, une voiture d’occasion à kilométrage zéro est entièrement neuve pour celui qui l’achète : la preuve, elle bénéficie encore de la garantie du constructeur ! Elle s’avère ainsi un excellent moyen de se faire plaisir à petit prix.

Un seul bémol : si vous cherchez une voiture particulière, il n’est pas certain que votre concessionnaire puisse vous faire une offre liée à un véhicule d’occasion à faible kilométrage : tout dépend des voitures qu’il a en stock ! Pour payer moins cher tout en bénéficiant de véritables avantages techniques, il vous faut donc vous adapter et puiser parmi les propositions de l’établissement vendeur pour choisir votre modèle. Chez BYmyCAR, vous avez accès à un vaste choix de véhicules en permanence !

 

À essence, hybride ou électrique ?

Que vous l’achetiez neuve ou d’occasion, le choix de la motorisation de votre future voiture n’est pas anodin. Bien au contraire : il constitue la deuxième question que vous devez vous poser, en vue de l’achat d’un nouveau véhicule. En effet, le moteur d’une voiture a un impact non seulement environnemental, mais aussi pratique et financier. Suivez notre guide pour mieux vous repérer parmi les motorisations hybrides, électriques et thermiques.

 

Moteur thermique et électrique, quelles différences ?

Alors qu’une voiture dite thermique doit être alimentée par du carburant issu du pétrole pour fonctionner, un véhicule électrique roule simplement grâce à sa batterie. On parle d’hybride lorsque le véhicule dispose à la fois d’un moteur diesel ou essence traditionnel et d’une batterie rechargeable, laquelle lui suffit pour rouler en ville, tandis qu’il peut compter sur son moteur technique pour atteindre des vitesses plus élevées, par exemple sur l’autoroute.

Cette différence de motorisation comporte de nombreuses conséquences pour les usagers, à un niveau aussi bien économique qu’écologique et pratique.

 

Quelle motorisation est la plus économique ?

Une voiture dotée d’un moteur électrique est plus chère à l’achat que son équivalent avec un moteur thermique. En cas de panne, ses pièces de rechange sont également plus coûteuses. Cependant, pour trouver la solution la plus intéressante financièrement entre un véhicule thermique, électrique ou hybride, vous intégrez également les points suivants dans vos calculs :

 

  • La possibilité de bénéficier d’un bonus écologique. Jusqu’au 30 juin 2022, l’achat d’un véhicule électrique neuf dont le taux d’émission de CO2 est inférieur à 20g/km vous vaudra le versement d’un bonus calculé à 27 % de son prix de vente, avec un plafond situé entre 3 000 et 6 000 euros, selon le prix de vente de la voiture. Pour un véhicule hybride, vous toucherez un forfait de 1 000 euros. Fait intéressant, les véhicules électriques d’occasion sont eux aussi éligibles au bonus écologique depuis décembre 2020.
  • La possibilité de bénéficier d’une prime à la conversion, cumulable avec le bonus écologique, si vous mettez votre ancienne voiture à essence ou diesel à la casse en la remplaçant par une voiture classifiée comme moins polluante. À condition que la voiture à détruire ait été immatriculée avant 2006 (pour un moteur essence) et avant 2011 (pour un diesel), vous pouvez toucher jusqu’à 5 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique ou hybride, neuve ou d’occasion ; et jusqu’à 3 000 euros pour l’acquisition d’un véhicule thermique.
  • Du point de vue de l’entretien, une voiture électrique vous coûtera beaucoup moins cher qu’une voiture thermique. En effet, un moteur électrique comporte une vingtaine de pièces, contre plusieurs centaines pour les moteurs à essence. La probabilité de devoir remplacer l’une d’elles est bien moins élevée dans le premier cas !
  • Le prix au kilomètre de l’alimentation d’un moteur électrique est trois à quatre fois moins élevé que pour un moteur thermique. Les véhicules hybrides rechargeables offrent un excellent compromis. En effet, à petite vitesse, ils roulent exclusivement à l’électricité. À vitesse plus élevée, ils sont alimentés par leur moteur à essence, qui recharge parallèlement la batterie électrique. Vous faites donc des économies de carburant puisqu’une voiture hybride requiert moins d’essence qu’un véhicule thermique traditionnel, sans avoir besoin d’être rechargée à partir d’une borne d’alimentation électrique.

 

Pour savoir quel est le type de motorisation le plus adapté à votre budget, vos calculs doivent prendre en compte l’utilisation que vous prévoyez de faire de votre nouvelle voiture. Si vous roulez peu et surtout en zone urbaine, misez plutôt sur une voiture électrique ou hybride. Si au contraire vous êtes amené à couvrir fréquemment de grandes distances, mieux vaut tabler sur un moteur thermique traditionnel.

 

Quelle motorisation est la moins polluante ?

Il est difficile aujourd’hui de former le projet d’acheter une voiture sans tenir compte de l’environnement. L’empreinte carbone et les émissions de CO2 d’un véhicule sont les deux critères principaux permettant de déterminer le niveau de pollution émis par un véhicule. Seuls deux types de véhicules entrent dans la catégorie de la motorisation verte, considérée comme peu polluante : les voitures électriques et les hybrides.

Une voiture hybride émet environ 12 % de CO2 en moins qu’une voiture à essence. Quant à une voiture électrique, on considère qu’elle pollue jusqu’à 77 % en moins. En effet, contrairement à un moteur thermique, elle ne rejette aucune particule fine. De plus, en France où l’électricité provient des centrales nucléaires à 70 % et à 30 % de sources d’énergie renouvelable, le ravitaillement d’une voiture électrique est garanti à sa source comme émettant le taux de CO2 le moins élevé de l’industrie automobile. Cependant, on peut lui reprocher sa batterie en lithium, dont la fabrication n’est pas exempte de facteurs polluants et dont le recyclage n’est pas encore tout à fait au point.

Une voiture diesel émet moins de CO2 qu’une voiture essence, mais plus d’oxydes d’azote. Le diesel est considéré comme le carburant le plus polluant pour l’air : c’est pourquoi les voitures diesel sont aujourd’hui équipées de filtres à particules dépolluants.

 

Quelle motorisation est la plus pratique ?

En matière d’entretien et d’alimentation, quelle est la motorisation qui offre le plus d’avantages pratiques au quotidien ? Tout dépend à la fois des équipements dont dispose votre logement ou votre garage et de la fréquence à laquelle vous vous servez de votre voiture.

 

  • Si vous faites le choix d’un véhicule électrique, mieux vaut que votre appartement ou votre maison soit à proximité d’un garage ou d’un jardin privé. En effet, vous devez avoir accès à une prise d’alimentation électrique pour pouvoir recharger la batterie de la voiture aussi souvent que nécessaire. En alternative, la recharge pourra avoir lieu dans un espace public équipé d’une borne, comme un garage, une station-service ou un parking.
  • Toujours du point de vue de l’alimentation, le temps de recharge peut être assez long pour une voiture électrique : entre 30 minutes et plusieurs heures selon les modèles, ce qui s’avère assez contraignant. C’est pour cette raison qu’il est plus pratique de recharger une voiture électrique chez soi qu’à une borne publique !
  • À ce jour, les voitures électriques sont dotées d’une autonomie située entre 200 et 350 kilomètres, selon les modèles. Ce type de motorisation convient donc surtout aux automobilistes qui ne roulent pas sur de longues distances. Avec une voiture essence ou hybride, un petit tour à la pompe et le tour est joué pour des centaines de kilomètres ! Cependant, la durée de charge des voitures électriques diminue et leur autonomie augmente : il y a fort à parier que d’ici peu, la question de l’autonomie ne se posera plus.
  • L’entretien d’un moteur électrique est quasiment réduit à néant. En effet, ce genre de moteur n’inclut ni alternateur, ni embrayage, ni boîte de vitesse. De plus, la durée de vie d’une batterie électrique est d’environ dix ans, sans qu’aucun entretien soit nécessaire pour la prolonger. Votre budget n’est pas le seul à y gagner : vous vous épargnez également la peine de conduire votre voiture au garage trop souvent.
  • Une voiture hybride réclame plus de contrôles qu’un véhicule électrique, puisqu’elle dispose également d’un moteur thermique, mais son entretien reste beaucoup moins contraignant qu’une voiture thermique diesel ou à essence. En effet, grâce à la présence de la batterie électrique, la propulsion thermique d’une voiture hybride est beaucoup moins sollicitée ; l’énergie cinétique est également récupérée au moment du freinage, avec un phénomène d’usure beaucoup plus lent que pour les véhicules uniquement thermiques. Pour vous, c’est d’autant moins de soucis et de frais !

 

Note : certains modèles de véhicules sont déclinés en différentes versions pour vous donner le choix entre l’essence, le diesel ou l’électrique, tandis que d’autres n’existent qu’avec une sorte de motorisation. 

 

Faites vos calculs, réfléchissez bien sur les modalités d’utilisation de votre future voiture et tirez vos conclusions. Maintenant que vous savez quel type de voiture est fait pour vous, il vous reste encore à déterminer son mode de financement.

 

Déterminez votre mode de financement

Que vous ayez opté pour une voiture neuve ou une voiture d’occasion, vous n’avez pas forcément la possibilité de la payer comptant, à moins que vous n’ayez mis de l’argent de côté dans ce but, ou que des notaires viennent de vous annoncer que vous avez hérité d’une grosse somme ! En dehors de ces deux éventualités, rassurez-vous, plusieurs solutions de financement se présentent :

  • Un prêt personnel octroyé par une banque ou un organisme de crédit. Ce genre de crédit peut servir à financer toutes sortes de projets, en dehors d’acquisitions immobilières. Vous pouvez donc parfaitement vous en servir pour financer votre voiture neuve ou d’occasion.
  • Un crédit auto délivré par un établissement bancaire, parfois lié au constructeur automobile, ce qui facilite les démarches. Il s’agit d’un crédit affecté, c’est-à-dire qu’il vous est accordé pour l’achat d’un bien en particulier, en l’occurrence une voiture, qui fait l’objet d’un contrat entre l’acheteur et le vendeur. Le cas échéant, le montant du crédit est versé directement sur le compte du concessionnaire.
  • Une location avec option d’achat, ou LOA, qui consiste à verser un loyer mensuel pour une voiture dont, à la fin du contrat, vous pouvez choisir de devenir propriétaire… ou pas, auquel cas vous récupérerez votre apport de départ.

 

La solution de la LOA est avantageuse si vous ne tenez pas spécialement être le propriétaire du véhicule et si vous appréciez de rouler dans une voiture haut de gamme, avec des services inclus. En effet, si les traites sont souvent plus élevées qu’un remboursement de crédit, elles incluent l’entretien de la voiture et les frais d’assurance, vous délivrant ainsi de nombreux soucis administratifs. Cela ne vous dispense pas d’obligations : vous devez rendre la voiture en aussi bon état que vous l’avez trouvée.

Pour devenir propriétaire rapidement, le mieux est d’obtenir un prêt. Exactement comme dans le domaine des transactions immobilières, les conditions d’obtention d’un emprunt sont généralement liées à vos revenus ainsi qu’à l’apport initial que vous pouvez verser. Au bout du compte, un crédit auto vous coûte plus cher que si vous aviez payé le véhicule comptant, mais il vous permet d’acquérir la voiture de vos rêves dans un bref délai.

Après avoir réfléchi au type de voiture que vous souhaitez acheter et à vos options de financement, il vous reste à déterminer la marque et le modèle du véhicule ! Dans ce domaine, BYmyCAR vous propose de nombreuses options. Vous pouvez choisir votre véhicule parmi de nombreux constructeurs automobiles et puiser dans une vaste gamme de couleurs, des coloris discrets au rouge métal. Profitez-en pour organiser la reprise de votre ancienne voiture !

 

Revendez votre ancienne voiture

Sauf s’il s’agit de votre premier véhicule, l’achat d’une voiture neuve implique presque toujours la revente de l’ancienne. Le contrat de vente comporte alors une clause spécifiant la reprise du vieux véhicule par le concessionnaire. Un seul interlocuteur, BYmyCAR, vous permet à la fois d’assurer l’achat et la vente de vos voitures. Vos démarches en sont grandement facilitées !

 

Revente et reprise, quelle différence ?

Revendre une voiture particulière soi-même et assurer sa reprise par un professionnel du secteur automobile sont deux procédures différentes, même si, au bout du compte, le résultat est le même : vous tirez le maximum de parti de votre ancien véhicule, non seulement en lui offrant une seconde vie, mais aussi en vous servant du produit de sa cession pour financer votre nouvel achat ! Procéder ainsi vous offre notamment l’avantage d’un apport sans avoir à grever votre compte en banque ou votre épargne :

 

  •  Lorsque vous revendez votre voiture usagée, vous avez affaire à un acheteur particulier. Vous fixez vous-même le prix de vente, en vous basant sur l’Argus ou en faisant estimer la valeur du véhicule par un professionnel. Le processus est scellé par une promesse de vente et le versement d’un acompte. Vous devez nécessairement être le propriétaire de la voiture pour la vendre, c’est-à-dire que la carte grise doit être à votre nom. Enfin, si le véhicule a plus de 4 ans d’âge, la présentation d’une preuve d’un contrôle technique récent est indispensable.
  • Lorsqu’un concessionnaire reprend votre voiture usagée, il se charge lui-même de la vente finale, dont il touche l’intégrité du montant. Il vous achète votre véhicule à un tarif, effectue les interventions techniques nécessaires avant de le remettre sur le marché et vous soulage d’une grande partie des tâches administratives liées à la cession de l’automobile. Il vous suffit de lui présenter la carte grise accompagnée d’un certificat de non-gage. Et surtout, le concessionnaire déduit la valeur de la reprise du véhicule du prix de vente de votre nouvelle voiture. Vous avez donc tout à y gagner !

 

Quel est le meilleur moment pour vendre sa voiture ?

Si vous optez pour une revente de votre vieille voiture, le meilleur moment pour trouver un acheteur se calcule selon deux critères :

  • Le kilométrage : à partir de 120 000 km, une voiture est considérée comme usagée. Aussi, n’attendez pas d’avoir franchi ce seuil fatidique pour proposer votre ancien véhicule à la vente.
  • La décote : au cours de la première année, la valeur d’une voiture neuve connaît une véritable dégringolade : entre 15 et 30 % selon les modèles. Au bout de 4 ans, la décote se stabilise. C’est donc le moment idéal pour la mettre en vente.

 

Les spécialistes de BYmyCAR sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet de vente et/ou d’achat d’une voiture !

 

 

Decouvrez aussi : 

Voiture occasion

Sélection de véhicules

Conseil achat voiture

Meilleur achat

Courtier automobile

Modèles d’occasion