9 octobre 2017
1807 avis

La voiture qui vole Pop.Up d’Airbus : le futur dès aujourd’hui

La Pop.Up d’Airbus est une drôle de voiture qui vole. Autonome et électrique, ce véhicule futuriste incarne peut-être déjà l’avenir de l’automobile.

Pop.Up d’Airbus : présentation de la voiture qui vole

Présentée en grande pompe lors du Salon de Genève de 2017, la Pop.Up d’Airbus a été l’une des grandes stars de l’événement. Pas étonnant me direz-vous étant donné que cette incroyable voiture qui vole est à mi-chemin entre un taxi autonome, un drone et un véhicule électrique. Présentation d’une voiture qui compte bien vous envoyer au 7ème ciel !

Une voiture volante qui a fait sensation au Salon de Genève

Pour sa première participation au Salon de Genève, Airbus a décidé de voir les choses en grand en présentant la Pop.Up. Imaginée conjointement par le constructeur aéronautique et le designer automobile Italdesign, cette voiture volante a été l’une des principales attractions de l’événement, et ce, alors qu’il ne s’agissait que d’une maquette. Il faut dire que son look futuriste et ses possibles fonctionnalités n’ont laissé personne indifférent. La Pop.Up se compose en effet de trois éléments distincts et indépendants : une capsule pouvant accueillir deux personnes, un châssis avec 4 roues et un drone électrique propulsé par 8 turbines. Ainsi, elle peut se déplacer au sol grâce à sa motorisation électrique ou dans les airs avec son module aérien.

Pop.Up, un véhicule 3 en 1 qui ne manque pas d’air

Mais la Pop.Up d’Airbus pousse le concept plus loin encore. Avec cette voiture qui vole et qui roule, pas besoin de conducteur. Grâce à une application, le passager sélectionne sa destination. L’intelligence artificielle du véhicule analyse la demande et propose plusieurs itinéraires en fonction de la circulation, de la météo ou encore du coût du transport. Il ne reste plus qu’aux personnes présentes dans la capsule à choisir leur trajet préférentiel. Tout le reste se fait de façon totalement autonome. Pour un déplacement dans les airs, la Pop.Up se sépare de son châssis roulant. Ce dernier va alors automatiquement à la station de recharge. Lorsque la Pop.Up doit à nouveau rouler, le module terrestre vient se fixer à la capsule, tandis que le drone va à son tour se recharger. Ainsi, ce n’est pas seulement un véhicule électrique pour particulier qu’Airbus propose. La Pop.Up peut effectivement faire office de voiture électrique terrestre, de taxi autonome ou encore de drone selon les besoins.

Et si la Pop.Up élevait l’automobile vers de nouveaux horizons ?

Bien que la commercialisation d’une voiture qui vole semble être un projet un peu fou, Airbus prend la chose très au sérieux. En effet, le groupe aéronautique a déjà prévu des essais de la Pop.Up pour la fin de l’année 2017. L’objectif est notamment d’atteindre les 100 km/h en mode terrestre grâce à la motorisation électrique embarquée. À long terme, Airbus a l’ambition de résoudre le problème de l’explosion du trafic routier dans les grandes villes du monde. D’ici 2030, ce concept de co-sharing 100% électrique devrait révolutionner les transports urbains si on en croit les dires du constructeur français. Alors, effet d’annonce d’Airbus ou véritable projet d’avenir ? On vous laisse juge ! Quoi qu’il en soit, on ne sera pas les derniers à monter à bord de la Pop.Up si le projet se concrétise.