5 juillet 2018
2295 avis

La Prime à la conversion NISSAN

Dans le but de renouveler le parc automobile sur le territoire, l’Etat a mis en place la prime à la conversion permettant aux citoyens français d’acheter une nouvelle voiture à des prix attractifs. Pour bénéficier de cette prime, il est nécessaire de faire détruire votre ancien véhicule diesel ou essence à la casse et de vouloir faire l’acquisition d’un nouveau véhicule neuf ou d’occasion moins polluant.  Le montant des aides varie également selon le type de véhicule que vous voulez acquérir.

Cependant, il existe quelques conditions pour bénéficier de ce financement.

Comment bénéficier de la prime à la conversion ?

La prime à la conversion s’applique dans le cadre de l’achat d’une voiture particulière, d’une camionnette, d’une 2 roues, d’une 3 roues ainsi que d’un quadricycle. Pour en bénéficier, il est impératif de se débarrasser de votre ancien véhicule. Voici les quelques conditions qui vont vous permettre de profiter de ce financement.

En premier lieu, le bénéficiaire de la prime doit être le propriétaire de la voiture à détruire depuis au moins 12 mois. Cela s’applique seulement sur les modèles ayant fait l’objet d’une première immatriculation en France, fonctionnant au Diesel produites avant 2001 et celles à Essence qui sont sorties avant 1997.

Pour disposer de la prime à la conversion, le nouveau véhicule que vous devez acquérir doit être une voiture ou une camionnette électrique neuve ou d’occasion qui émet tout au plus 20 g de CO2/km. Cela s’applique également pour l’achat d’un 2 roue, d’un 3 roues ou d’un quadricycle neuf ou d’occasion qui ne dispose pas de batterie au plomb. Il est bon de savoir que l’acquisition d’un véhicule électrique ou thermique d’occasion rejetant moins de 130 g de CO2/km est éligible à cette prime. Cela est aussi valable pour les modèles respectant les conditions Crit’Air 1 ou 2 ainsi que ceux qui se situent dans la base Ademe.

La prime à la conversion Nissan

Afin de renforcer l’initiative de l’état dans la prime à la conversion, le constructeur Nissan met à la disposition de ses clients une offre ECO-Prime. Cette proposition permet de bénéficier du financement de l’état pour l’acquisition d’un véhicule neuf de la marque Nissan. L’ECO-Prime Nissan est valable pour l’achat de l’un des modèles Crossovers JUKE et QASHQAI ainsi que les citadines MICRA et PULSAR.

L’ECO-Prime pour la JUKE

La nouvelle Nissan Juke est disponible pour 19 900 €. Grâce à l’offre ECO-Prime Nissan et la prime à la conversion de l’état vous bénéficierez d’une remise de 3000€. Il sera alors possible de l’acquérir à 15 900 € avec l’offre ECO-Prime. En effet, le prix principal aura été déduit de 1 000 € dans le cadre de la prime à la conversion par l’Etat. S’ajoutera ensuite l’ECO-Prime Nissan à la reprise de votre ancien véhicule pour 3 000 €.

NISSAN Qashqai

L’ECO-Prime pour la QASHQAI

Pour l’achat d’un QASHQAI, Nissan multiplie par 5 la prime de conversion octroyée par l’Etat. En effet, ce modèle qui coûte à l’origine 28 150 € peut être acquis à 22 150 € avec l’ECO-Prime Nissan. Cela après la déduction de 1 000 € pour la prime à la conversion et 5 000 € d’ECO-Prime pour la reprise.

L’ECO-Prime pour la MICRA

La Nissan Micra qui coute à l’origine 14 990 € est disponible à 9 490 € avec l’ECO-Prime Nissan. Pour ce modèle, le montant de la prime à la conversion est de 2 000 €. L’ECO-Prime à la reprise par contre vaut 3 000 €, soit 5 000 € de réduction pour acquérir une voiture moderne et peu polluante.

L’ECO-Prime pour la PULSAR

Avec l’ECO-Prime Nissan, la nouvelle citadine Pulsar est disponible à 15 950 € alors que celle-ci coûte 22 230 € sans les aides. Cette nouvelle tarification est due à la déduction, du prix principal, de la prime à la conversion de 1 000 € et l’ECO-Prime de reprise à 5 000 €.

Demande d'informations

sur la prime à la conversion NISSAN