9 octobre 2017
2295 avis

Le design sonore auto « donne le la » à une nouvelle expérience utilisateur

Le design sonore est déjà partout dans la voiture. Découvrez les formes qu’il pourrait prendre à l’avenir pour réenchanter l’expérience utilisateur.

Le design sonore automobile, un outil qui fait grand bruit

Nouvel outil permettant d’améliorer l’expérience utilisateur, le design sonore s’affirme comme LA nouvelle tendance de l’univers automobile. Entre le placement des haut-parleurs dans l’habitacle et la signature sonore de la voiture, le sound design prend de nombreuses formes et affiche un objectif clair : offrir une expérience unique aux passagers et au conducteur. De ses origines à ses futures utilisations, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le design sonore.

Le design sonore automobile, un concept apparu dans les années 2000

Bien que pendant longtemps il n’ait pas été la principale préoccupation des constructeurs, le design sonore automobile est bien né dans les années 2000. C’est d’ailleurs à cette époque qu’on était défini les sons de voiture que l’on connaît tous : le fameux tic-tac des clignotants, le bip de la ceinture de sécurité, etc. Outre ces sons uniformisés, certains constructeurs réfléchissaient déjà à développer l’identité sonore de leur marque. Par exemple, nous sommes nombreux à pouvoir reconnaître le ronronnement si caractéristique des moteurs Harley Davidson ou le claquement feutré des portières de Mercedes. Bien qu’il n’en était encore qu’à ses balbutiements, le sound design automobile est bien à l’origine de ces innovations.

Le sound design au service de l’expérience client

L’expérience utilisateur devenant de plus en plus importante dans l’univers automobile depuis quelques années, les marques ont refait du design sonore un sujet central. Depuis peu, les services R&D réfléchissent à de nouveaux matériaux, de nouvelles formes et de nouvelles configurations de l’habitacle. Certains groupes ont même créé des pôles dédiés au sound design et plus généralement aux IHM (pour Interface Homme Machine). C’est le cas de PSA qui a lancé le département UXCT (pour User Experience Cockpit Team). L’objectif est d’assurer l’utilité et le plaisir d’usage des objets sonores de la voiture. C’est à partir de cette volonté que plusieurs modèles de Peugeot ont réinventé leur design sonore. C’est le cas notamment du concept-car Peugeot Fractal, dont tous les éléments sonores (démarrage, clignotants, alertes diverses, etc.) ont été totalement repensé par l’artiste Amon Tobin. Le résultat ? Une voiture possédant sa propre signature sonore. En 2012, Renault avait inventé un synthétiseur de son, nommé R-Sound Effect, et l’avait intégré à la Clio IV. Grâce à cet équipement, les bruits du moteur pouvaient être modifiés par le conducteur selon ses envies. Il pouvait ainsi créer un environnement sonore personnalisé en fonction de ses réglages et de l’utilisation de la pédale d’accélération, et ce, sans modifier les bruits extérieurs. Bien que ces quelques exemples soient encore un peu simplistes, le design sonore pourrait totalement bouleverser l’expérience utilisateur dans les années à venir.

Que nous réserve le design sonore auto à l’avenir ?

Plusieurs pistes pour le développement du design sonore sont à l’étude chez les constructeurs automobiles. Le développement d’une signature sonore propre à chaque marque, à chaque modèle, voire même à chaque véhicule particulier est l’une d’entre elle. Cela permettrait ainsi à chaque conducteur de pouvoir personnaliser selon ses envies tous les bruits de sa voiture. C’est d’ailleurs une idée à laquelle PSA réfléchit car le groupe désire offrir un univers sonore propre à chacune de ses marques. Chez Citroën, on planche davantage sur la reconnaissance du conducteur et sur l’adaptation du son en conséquence. Présenté lors du Mondial de l’Automobile de Paris 2016, le concept-car Citroën CXperience peut reconnaître l’utilisateur grâce à son Smartphone. Toute l’ambiance sonore est alors adaptée en conséquence (voix du GPS, musique, tonalité des haut-parleurs, clignotants, etc.). Le dernier projet d’ampleur à l’étude est la création d’une signature sonore pour les voitures électriques. Ce bruit permettrait d’avertir les piétons qu’un véhicule est à l’approche, mais également de créer un bruit-signature propre à chaque marque. C’est d’ailleurs un sujet auquel réfléchit activement Audi pour sa gamme électrique e-Tron. Notons cependant que la personnalisation à l’excès du design sonore de chaque véhicule pourrait rapidement devenir un problème. Et comment éviter, par exemple, qu’un conducteur fasse de l’air de la cucaracha son klaxon ? Pour empêcher ces dérives, une réglementation liée à la « sonification » des véhicules devrait voir le jour d’ici 2019 pour encadrer le design sonore automobile. Nous sommes sain et sauf !