9 octobre 2017
1807 avis

Voiture autonome : que ferez vous au volant, sans être au volant ?

Que faire au volant d’une voiture autonome ? Retrouvez toutes nos idées, des plus absurdes aux plus utiles, pour s’occuper au volant d’un véhicule du futur.

Depuis quelques années, plusieurs constructeurs se penchent sérieusement sur la question de la voiture autonome. C’est le cas notamment de Peugeot, de Mercedes, de Renault mais également de Nissan. La marque japonaise a même annoncé débuter la commercialisation de véhicules sans conducteur à partir de 2020. Une tendance qui nous amène à nous demander si la voiture autonome sera le véhicule du futur. À défaut d’y répondre dans cet article, intéressons-nous plutôt à ce que vous feriez au volant… sans être au volant.

L’idée la plus commune : dormir dans sa voiture autonome

Si l’on en croit un sondage du magazine anglais What Car?, les automobilistes feraient le choix de dormir au volant de leur voiture autonome. Sans grande surprise, 1 conducteur sur 4 profiterait de ses trajets pour piquer du nez. Une idée qui arrive loin devant le fait de regarder la télévision ou de parler avec ses passagers. Malheureusement, l’étude ne nous dit pas si les automobilistes mettraient leur plus beau pyjama. Et c’est bien dommage !

L’idée la plus studieuse : travailler au volant de sa voiture du futur

Travailler dans son véhicule du futur : c’est aussi une idée qui va faire son chemin parmi les automobilistes. Finir une présentation, corriger un document, envoyer un mail, organiser un call… autant de possibilités qui s’offrent aux conducteurs/travailleurs 2.0. Mais du coup, une question (presque philosophique) se pose : la journée de travail débute-t-elle dès qu’on met un pied dans sa voiture autonome ? Heureusement, vous avez jusqu’à 2020 – date annoncée de la commercialisation du véhicule autonome – pour y répondre.

L’idée la plus familiale : jouer avec ses enfants dans ce véhicule du futur

Comment occuper ses enfants pendant de longs trajets ? Voilà bien une question que vous continuerez à vous poser au volant de votre voiture autonome. Maintenant qu’il n’est plus nécessaire de vous concentrer sur la route, vous allez pouvoir vous occuper de vos ouailles. Plutôt Monopoly, console de jeu ou mini ping-pong ? Pas sûr qu’avec une voiture du futur, vous puissiez davantage vous reposer finalement…

L’idée la plus connectée : utiliser son téléphone dans sa voiture autonome

Tandis que les adeptes du selfie en profiteraient pour refaire leur photo de profil, les plus connectés consulteraient leurs réseaux sociaux au volant d’un véhicule du futur. Une « révolution » qui pourrait arriver plus vite qu’on ne le pense car des expérimentations de voitures sans conducteur ont déjà été validées en France par le conseil des Ministres.

L’idée la plus lucrative : faire travailler sa voiture du futur

L’arrivée de la voiture autonome pourrait aussi vous donner des idées de business. Votre véhicule n’a plus besoin de vos commandes, ni même de votre présence, pour se déplacer. On est d’accord ? Dans ce cas, pourquoi ne pas envoyer votre voiture autonome au turbin pendant que vous-même vous êtes au travail ? Elle pourrait en effet se la jouer taxi du futur ou VTC 2.0, de quoi rentabiliser votre achat. Bien que cela puisse paraitre saugrenue pour le moment, un constructeur américain a d’ors et déjà prévu un service de flotte partagée pour se faire de l’argent avec sa voiture autonome lorsqu’on n’en a pas besoin. L’expression « argent facile » n’aura jamais été aussi adaptée….

L’idée la plus parisienne : fustiger les automobilistes sans voiture autonome

Si le futur de la voiture est placé sous le signe de l’autonomie, pas sûr que les automobilistes arrêtent pour autant de s’insulter et de se klaxonner de sitôt. Après le « racisme anti-provincial » de l’automobiliste parisien (mais également marseillais, lyonnais ou encore bordelais), une nouvelle tendance apparaitrait certainement : la stigmatisation des conducteurs sans voiture autonome. Finalement, on n’est peut-être pas si pressé que ça d’être en 2020… Et vous ?

Pour ne rien manquer de l’actualité de la voiture autonome chez Peugeot, Renault ou encore BMW, faites confiance à ByMyCar.