Accueil > Nouvelles technos > Voiture autonome : que ferez-vous au volant, sans être au volant ?
9 octobre 2017
3419 avis

Voiture autonome : que ferez-vous au volant, sans être au volant ?

Que faire au volant d’une voiture autonome ? Retrouvez toutes nos idées, des plus absurdes aux plus utiles, pour vous occuper à bord d’un véhicule du futur.

 

Depuis quelques années, de nombreux constructeurs se penchent sérieusement sur la question de la conduite autonome. C’est le cas notamment de Peugeot, de Mercedes, de Renault, mais également de Nissan. La marque japonaise annonce en 2020 le début de la commercialisation de véhicules sans conducteur. Une tendance qui nous amène à nous demander si la voiture autonome est le véhicule du futur. À défaut d’y répondre dans cet article, intéressons-nous plutôt à ce que vous feriez au volant, sans être au volant.

Ce que la conduite autonome offre 

Le géant de l’automobile électrifiée Tesla, dirigé par Elon Musk, développe la meilleure voiture électrique autonome du monde. En effet, de série, les véhicules Tesla comprennent le système Autopilot, en option vous pourrez jouir d’une technologie plus pointue. De même, le constructeur bénéficie du matériel le plus fiable et le plus performant en matière d’électromobilité. Étant la plus avancée dans ce domaine, la firme américaine commercialisera bientôt des modèles entièrement autonomes. Même si cette dernière occasionne quelques doutes du côté de la sécurité, elle devient de plus en plus sûre.

La conduite autonome diminue le risque d’accident, en effet le niveau de sécurité routière augmente actuellement grâce aux dispositifs comme :

  • l’alerte de franchissement des voies, ce système est très utile sur autoroute ;
  • l’adaptation automatique de la vitesse ou de la distance de sécurité entre les autos ;
  • l’alerte qui agit en cas de perte de vigilance ou de somnolence au volant ;
  • la voiture d’aujourd’hui est capable d’identifier les panneaux de signalisation même en situation de faible visibilité ;
  • le freinage d’urgence s’active automatiquement, grâce à un système qui prévoit l’imminence d’un d’accident ;
  • Les véhicules équipés de technologie autonome niveau 4 roulent quelles que soient les conditions de circulation sans l’intervention d’un humain.
  • L’automobile actuelle permet de lâcher le volant, grâce aux fonctions telles que la direction assistée ou le capteur d’obstacle ;
  • Le système anticollision propose la meilleure trajectoire en un rien de temps et autorise la manœuvre d’évitement.

L’idée la plus commune : dormir dans sa voiture autonome

Si l’on en croit un sondage du magazine anglais What Car, les automobilistes font le choix de dormir au volant de leur voiture autonome. Sans grande surprise, 1 conducteur sur 4 aime profiter du trajet pour piquer du nez. Une idée qui arrive loin devant le fait de regarder la télévision ou de parler avec ses passagers.

L’idée la plus studieuse : travailler au volant de sa voiture du futur

Travailler dans son véhicule du futur : c’est aussi une idée qui fait son chemin parmi les automobilistes. Finir une présentation, corriger un document, envoyer un mail ou organiser un call, autant de possibilités s’offrent aux conducteurs/travailleurs 2.0. Mais, une question se pose. La journée de travail débute-t-elle dès qu’on met un pied dans sa voiture autonome ? Heureusement, vous pouvez, depuis 2020 (date annoncée de la commercialisation du nouveau véhicule autonome), y répondre.

 

L’idée la plus familiale : jouer avec ses enfants dans ce véhicule du futur

Comment divertir ses enfants pendant de longs trajets ? Voilà bien une question que vous continuez à vous poser au volant de votre voiture autonome. Maintenant, vous pouvez moins vous concentrer sur les routes et vous occuper de vos ouailles. Plutôt Monopoly, console de jeu ou mini ping-pong ? Pas sûr qu’avec une automobile du futur, vous pouvez davantage vous reposer finalement.

L’idée la plus connectée : utiliser son téléphone dans sa voiture autonome

Tandis que les adeptes de selfies en peuvent profiter pour refaire leur photo de profil. Les plus connectés consulteraient leurs réseaux sociaux au volant d’un véhicule du futur. Cette « révolution » peut arriver plus vite. Car des expérimentations de véhicules sans conducteur ont lieu en France, grâce à l’approbation du conseil des ministres.

L’idée la plus lucrative : faire travailler sa voiture du futur

L’arrivée de l’automobile dotée d’intelligence artificielle pourrait aussi vous donner des idées de business. Votre véhicule s’affranchit de vos commandes ou de votre présence, pour se déplacer. On est d’accord ? Dans ce cas, peut-on envoyer la voiture autonome au turbin pendant que vous-même, vous êtes au travail ? Elle peut, en effet, faire office de taxi du futur ou VTC 2.0, de quoi rentabiliser votre achat. Effectivement, un constructeur américain dispose d’un service de flotte partagée pour se faire de l’argent avec sa voiture autonome.

L’idée la plus parisienne : fustiger les automobilistes sans voiture autonome

Le futur des véhicules se dirige vers l’autonomie. Toutefois les automobilistes vont-ils s’arrêter de conduire, s’insulter et de se klaxonner de sitôt ? Après le « racisme antiprovincial » du chauffeur parisien, la stigmatisation des conducteurs sans voiture autonome fait son apparition.

Êtes-vous à la recherche d’un véhicule disposant de la technologie de mobilité autonome ? Trouvez celle qui vous correspond parmi le catalogue du groupe BYmyCAR. Profitez des services du gratin européen de la distribution automobile et sa boutique en ligne (en première place en France).

Pour suivre l’actualité de la conduite autonome chez Peugeot, Mercedes, Renault ou BMW, faites confiance à BYmyCAR.

 

Découvrez également :

Autonomie des véhicules

Moteur électrique

Hybrides rechargeables

Meilleure autonomie

Nouvelle voiture hybride

Contrôle du véhicule

Hybrides d’occasion

Premier niveau

Nouveaux véhicules

Technologie électrique

Voitures électriques testées

Tesla électrique

Electrique ou hybride

Tesla model x grande autonomie

Eviter pannes de batterie

Niveaux d’autonomie

Niveau de conduite