9 octobre 2017
1807 avis

L’état du marché automobile français en 2017

Progression des immatriculations, recul du diesel et état de santé des constructeurs : ne manquez rien de l’actualité du marché automobile français en 2017.

 

Comment se porte le marché automobile en France en ce début d’année ?

Les trois premiers mois de l’année sont toujours intéressants pour deviner la dynamique du marché automobile en France. Et 2017 ne semble d’ailleurs pas échapper à la règle. Évolution des ventes, tendances du moment et succès des constructeurs français : on vous dit tout sur le marché automobile en France en 2017.

Un marché automobile français en dents de scie en 2017

Les trois premiers mois de l’année nous ont appris une première chose importante : le marché automobile français 2017 est irrégulier. Nous avons tout d’abord assisté à un mois de janvier record, avec 153 000 véhicules neufs vendus selon le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). Cela représente une progression de 10,6% en comparaison avec janvier 2016. Une croissance qu’il convient cependant de relativiser car janvier 2017 a compté deux jours ouvrables supplémentaires par rapport à l’année dernière.
Alors qu’on s’attendait à ce que février confirme cette tendance, il en a été tout autre. Le marché auto en France a connu un recul de ses ventes de 2,9% en février 2017. On constate d’ailleurs que ce sont les constructeurs tricolores qui ont été les plus touchés. Ils ont accusé une régression moyenne de 5,8% alors que les marques étrangères ont progressé de 0,4%.
Heureusement, le mois de mars a permis au marché automobile français de connaître à nouveau la croissance. Ce dernier a connu un bond de 7%, notamment grâce à PSA et Renault qui ont respectivement progressé de 8,5 et 5,3%. Malgré cette évolution en dents de scie, les trois premiers mois de 2017 nous laissent optimistes pour la suite. Plus de 541 000 véhicules neufs ont ainsi été immatriculés, soit une progression de 4,8% par rapport à l’année dernière.

Les grandes tendances du marché automobile 2017 en France

Au-delà du nombre de nouvelles immatriculations, ce début d’année 2017 nous informe du recul du diesel sur le marché automobile en France. En janvier, moins de la moitié des véhicules commercialisés roulait au gazole. Cela semble marquer un tournant dans l’économie auto puisque c’est la première fois que cela arrive depuis 2000. La tendance semble d’ailleurs se confirmer car le diesel a représenté seulement 43% des ventes en mars. Pour comprendre l’importance de ce chiffre, rappelons-nous simplement que le diesel réalisait encore 73% des immatriculations en 2012.
L’autre grande information de ce début d’année concerne l’augmentation des ventes tactiques. Ce terme fait allusion aux véhicules qui ne sont pas vendus à des particuliers, mais placés chez des loueurs de courte durée ou des concessionnaires afin de dynamiser les chiffres de vente. Alors que ces ventes représentaient environ 20% du marché auto français en 2010, ce pourcentage a grimpé à 26% en 2015, puis à 28% en 2016. Et à en croire les chiffres de ce début d’année, 2017 semble suivre la même tendance. C’est d’ailleurs une bonne nouvelle pour les concessionnaires, qui profitent d’un meilleur turnover des modèles sur leur point de vente et pour les particuliers qui ont la possibilité d’acheter un véhicule d’occasion à proximité.

Les constructeurs français maintiennent leur avance sur le marché auto

Ces trois premiers mois nous ont aussi appris la bonne santé des constructeurs français. C’est notamment janvier 2017 qui a été le plus flagrant à ce sujet : les marques hexagonales ont réalisé 56% des ventes. Volkswagen, avec ses 13% de part de marché, semblait loin derrière, bien qu’il soit le leader au niveau européen. Cette embellie, on la doit en grande partie aux deux géants tricolores : les groupes PSA (Peugeot, Citroën et DS) et Renault (Renault et Dacia). Le premier avait ainsi progressé de 9,7% en janvier, tandis que le second affichait une croissance de 12,6%. Après un léger recul en février, les groupes hexagonaux ont à nouveau connu la croissance en mars comme nous l’avons déjà abordé. Un succès dû en grande partie aux deux bestsellers de 2017 : le Renault Scénic et la Peugeot 3008, élue il y a peu voiture de l’année. Deux modèles tendances que vous pouvez d’ailleurs